Sauver l’industrie européenne

En France, à force de tarder, on a fini par atteindre en pleine crise un corps fiscal écorché vif.D’abord à cause de son sens symbolique d’échange de dons.De plus, l’affaiblissement de l’État américain commence à poser des problèmes aux entreprises et aux ménages, et des lobbies font pression sur certains élus républicains pour qu’ils votent avec les démocrates.Depuis l’éclatement de la crise de l’euro, les chefs de gouvernement et leurs ministres n’ont cessé de chercher un moyen de faire fonctionner ce qui avait dysfonctionné : le pacte de stabilité, en clair les règles budgétaires communes. Fondé par agence matrimoniale femme russe, convaincu que le bonheur est moins dans la récompense qu’on reçoit que dans l’action qu’on accomplit.La Commission européenne a de son côté évalué que l’alimentation était le poste de consommation en Europe qui contribuait le plus à un certain nombre d’impacts environnementaux.Le débat sur les crédits de la défense donne lieu chaque année à des échanges vifs entre les écologistes et les autres à propos de la dissuasion nucléaire.Une fois ces groupes solidement édifiés sur la rationalisation du paysage concurrentiel français, jusqu’à la création de quasi-monopoles dans certains cas (mais bénéficiant toujours d’un tissu de fournisseurs locaux d’autant plus malléables qu’ils sont devenus beaucoup plus petits que leurs clients), ils ont pu partir à la conquête du monde dans les années 80-90.Après des années de crise économique, on s’aperçoit que c’est toute l’architecture symbolique qui est atteinte.Les smart cities sont orientées vers le contrôle.Les spots ne pourront durer plus de 15 secondes, ils démarreront automatiquement (mais l’internaute pourra les zapper en continuant de scroller sa page), et seront pré-téléchargés sur les smartphones via un accès wifi afin de ne pas consommer de données.Et l’on sait qu’un choc obligataire sur ces pays serait très difficile à gérer pour la zone euro.L’économie – c’est comme les êtres humains- : ils récupèrent après un moment d’abattement et finissent par se relever.Une pierre à l’édifice de la lutte pour une égalité de tous face au numérique afin de ne laisser personne à la marge de ce nouveau monde connecté.

Share This: