Sauver les meubles

Le soleil est revenu sur la France.Ce qu’il faut, selon Le blog des demoiselles, c’est un « pacte de confiance ».Toujours dans le domaine énergétique, les études sur l’exploitation potentielle des gaz de schiste, doivent intégrer la géopolitique, les aspects climatiques, économiques, financiers, éthiques, sociologiques, la sécurité, la santé, les avancées technologiques, l’environnement, ou l’urbanisation, et tout ceci dans la durée.Chacun a de bons arguments à faire valoir mais aucun n’est en situation de donner une vision globale du marché.Les banques chinoises sont poussées à étendre leur activité au commerce international.Nous en avons fait les frais lorsque 30 de nos militants ont été détenus pendant trois mois en Russie, pour avoir dénoncé des forages pétroliers irresponsables dans l’océan arctique.Pas si sûr…L’énergie solaire devenant chaque fois plus compétitive, une boucle s’enclenche : tandis que les prix de l’électricité PV continueront de baisser, ceux pratiqués par les « utilities » devraient augmenter, et ce, corrélativement à la baisse des premiers.L’exhaustivité et la rapidité de collecte des données de la Base BIEN s’en trouveront encore renforcées.Le patrimoine écrit de la France est considérable.Ce dont le Rwanda et d’autres pays africains manquent sont les industries commerciales modernes qui peuvent transformer le potentiel en réalité en agissant comme le moteur interne de croissance de la productivité.Il faut combiner élucidation et orientations, la pédagogie et l’action.Il leur reste à se soumettre à l’appréciation des utilisateurs dont on oublie trop souvent que ce ne sont pas les municipalités (qui payent les chèques) mais nous (qui risquons d’en faire les frais).L’ensemble des pays avait alors convenu de négociations plus opérationnelles et structurées à Varsovie afin de préparer les premiers éléments d’un texte en 2014, livré à la prochaine conférence internationale de Lima, pour aboutir enfin à un accord définitif à celle de Paris en 2015.Pour compléter cette révolution fiscale, le gouvernement local a aussi négocié avec Pékin des facilités douanières pour exporter aisément vers la Chine des vins ayant transités par Hong Kong.Les réformistes on cru qu’ils pouvaient développer leurs « fonds de commerce » indépendamment de cette bascule du monde et de ce déséquilibre majeur.

Share This: