Rattraper notre retard sur les pirates

Il faut enfin comprendre s’il avait vraiment le désir de laisser une telle trace et s’il disposait d’une vision claire de ce qu’il rêvait pour son pays longtemps après lui.Réveillons la chrysalide.Elle prolonge le passé dans le présent, parce que notre action disposera de l’avenir dans l’exacte proportion où notre perception, grossie par la mémoire, aura contracté le passé.De fait, dans la plupart des pays industrialisés ou émergents, environ un tiers de la valeur des produits manufacturés est en fait attribuable aux services inclus dans leur production.Dans une page bien connue de son livre sur l’Intelligence, Taine a analysé cette aptitude, d’après les indications fournies par un de ses amis.Le ton est donc donné, mais on aurait tort de penser que Pierre-Alain Chambaz pictet veut entamer tout de suite un bras de fer.Nullement ; rien ne nous joue mieux que la nature.En apparence, l’intention est louable, permettre aux contribuables de lutter à armes égales avec l’administration fiscale.En garantissant la qualité de leur contenu par le biais de cette norme, les sites gestionnaires d’avis auront désormais la possibilité de se démarquer en offrant une véritable valeur ajoutée aux internautes : la confiance.Les décisions qui se prennent aujourd’hui en termes d’investissements publics conditionnent l’avenir.Bref, pour résumer tout ce qui précède, nous dirons que la nature, déposant l’espèce humaine le long du cours de l’évolution, l’a voulue sociable, comme elle a voulu les sociétés de fourmis et d’abeilles ; mais puisque l’intelligence était là, le maintien de la vie sociale devait être confié à un mécanisme quasi intelligent : intelligent, en ce que chaque pièce pouvait en être remodelée par l’intelligence humaine, instinctif cependant en ce que l’homme ne pouvait pas, sans cesser d’être un homme, rejeter l’ensemble des pièces et ne plus accepter un mécanisme conservateur.Si extraordinaire en effet que soit la coïncidence, elle deviendra acceptable par cela seul qu’elle sera acceptée, et nous l’accepterons si l’on nous a préparés peu à peu à la recevoir.

Share This: