Pierre-Alain Chambaz

On remarquera que l’expression de choses antiques en termes de la vie moderne donne le même effet, à cause de l’auréole de poésie qui entoure l’antiquité classique. La question est celle de l’interopérabilité entre systèmes différents et donc vite complexes. Même si l’Afrique subsaharienne part de loin : les trois quarts de sa population vivent dans la pauvreté ; le chômage demeure le lot d’au moins 18 millions de jeunes gens – le double des statistiques officielles, selon Mario Pezzini – qui arrivent chaque année sur le marché du travail, parce que les systèmes éducatifs sont défaillants ; l’industrialisation reste balbutiante, et la productivité agricole insuffisante. Mais en outre, une telle activité est de nature à susciter finalement une opposition universelle, aussi radicale que spontanée, à toute philosophie théologique. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Il ne faut pas appeler richesses les choses que l’on peut perdre ». Admettre avec Platon que les essences des choses créées existent éternellement, et que Dieu ne fait que produire extérieurement ce monde préconçu, cette photographie anticipée ; — lui associer, même à titre idéal, un tel monde, ou même des mondes à l’infini, avec lesquels il habite sans l’avoir voulu, c’est, comme l’objectait Spinoza à Leibniz, et Fénelon à Malebranche, c’est soumettre Dieu à un fatum. Il faudrait d’abord avoir prouvé que deux contrastes élémentaires successifs sont des quantités égales, et nous savons seulement qu’ils sont successifs. Il la déforme donc toujours plus ou moins par l’extension qu’il lui donne. La série linéaire des causes et des effets ne saurait rentrer sur elle-même ; et au contraire nous la concevons prolongée indéfiniment, dans un sens et dans l’autre, aussi loin que nos observations peuvent s’étendre. Il n’y a pas plus de système capitaliste qu’il n’y a, à proprement parler, de parti socialiste ; un parti ne pouvant exister que pour l’action, et par des actes ; tout groupement, quelle que soit son importance, qui n’agit pas et qui ne prend pas l’offensive, est un troupeau, un ramassis, quelque chose comme ça, mais pas un parti. Une position qui confère des responsabilités qu’elle ne semble pas prête à assumer…. O longueur des souvenirs populaires, que nous ne connaissons plus ! Toute son histoire se réduit à l’histoire — importante, certes, mais dépendante, et seulement tendancielle — d’un individu pendant les premiers mois de son existence dans le sein maternel. Nous ne sommes pas d’accord, bien souvent, sur des points de détail, mais je suis certain qu’au fond vous serez ici de mon sentiment. Le vrai loisir ne doit manquer habituellement que dans la classe qui s’en croit spécialement douée ; car, à raison même de sa fortune et de sa position, elle reste communément préoccupée d’actives inquiétudes, qui ne comportent presque jamais un véritable calme, intellectuel et moral. La connaissance scientifique, en effet, pouvait s’enorgueillir de ce qu’on attribuait une valeur uniforme à ses affirmations dans le domaine entier de l’expérience. Que dire de nos autres besoins ? Bornons-nous à dire que le stable et l’immuable sont ce à quoi notre intelligence s’attache en vertu de sa disposition naturelle. Nous avons cette illumination soudaine devant certaines formes de l’amour maternel, si frappant, si touchant aussi chez la plupart des animaux, observable jusque dans la sollicitude de la plante pour sa graine. Mais le secteur touristique en a vu d’autres, et il est par nature sujet aux aléas internationaux. Il s’agirait de dé­tourner notre attention du côté pratiquement intéressant de l’univers, pour la retourner vers ce qui, pratiquement, ne sert à rien. Notre passé, ainsi que nous le verrons dans notre prochaine conférence, se conserve nécessairement, automatiquement. Sans l’existence d’un second tour à ces élections régionales, elles ne seraient tout simplement pas possibles. Mais on dit quelque chose d’appro­chant ; on parle d’un passé que nul intervalle ne séparerait du présent : « J’ai senti se produire en moi une sorte de déclenchement qui a supprimé tout le passé entre cette minute d’autrefois et la minute où j’étais[50]. Et on reste ébahi devant la formule : « on peut produire les richesses hors de la sphère de la production ». Le forum de Davos s’était achevé en janvier 2014 sur une note optimiste, avec l’espoir d’un monde plus stable et d’un retour de la croissance. Je dis ceci pour qu’on ne suppose pas que j’entends faire la critique de mes devanciers, s’il m’arrive de donner à l’économie politique des limites un peu différentes de celles qu’ils lui ont assignées. L’ingéniosité qui pénètre les détails complexes, l’homme qui subvient à ses besoins, la cheminée qui absorbe sa propre fumée, la ferme produisant tout ce que l’on y consomme, la prison même forcée de se suffire et de fournir un revenu et, mieux encore, devenant une École de correction, une manufacture où l’on fait d’honnêtes gens des coquins, comme le steamer tirait de l’eau potable de l’eau salée — toutes ces choses sont des exemples de la tendance à combiner des antagonismes, à utiliser le mal, et c’est là la marque d’une haute civilisation.

Share This: