Pierre-Alain Chambaz

Chaque semaine deux activistes écologistes sont tués dans le monde. Il lui fut donné de voir la terre promise, mais non pas d’en fouler le sol. C’est Dieu même que nous sentons en nous, suivant la doctrine de l’apôtre, in Deo vivimus, et la nature, comme nous-mêmes, est pleine de Dieu, (grec). Je voyais quelque chose de plus héroïque et de plus émouvant que l’innocence : le pardonné. Mais il y aurait, selon nous, un troisième parti à prendre : ce serait de nous reporter par la pensée à ces moments de notre existence où nous avons opté pour quelque décision grave, moments uniques dans leur genre, et qui ne se reproduiront pas plus que ne reviennent, pour un peuple, les phases disparues de son histoire. Tandis que tous les ennemis de la liberté acclament cette Révolution, reniez-la, Pauvres ! La formulation constitutionnelle du principe est en réalité assez imprécise et autorise différentes interprétations, souples ou extrêmes. Ce n’est point un titre régulier qu’on lui a vendu ; c’est un faux. Sans précisément relever de la médecine, le personnage comique est d’ordinaire, comme nous l’avons montré, un distrait, et de cette distraction à une rupture complète d’équilibre le passage se ferait insensiblement. Les assureurs doivent orienter leur relation client sur la pluri-proximité, c’est-à-dire sur l’ensemble des canaux utilisés par leurs adhérents, en construisant des processus de développement autour des parcours adhérents et exposant et tarifiant les offres quel que soit le canal. Volontiers notre esprit se résignerait à voir dans la science une connaissance toute relative, et dans la métaphysique une spéculation vide. La douleur a donc une destination, une mission. Rien n’est plus facile que de les suivre, car ils parlent tout haut, pour la salle entière. La corres­pondance entre l’étendue visuelle et l’étendue tactile ne peut donc s’expliquer que par le parallélisme de l’ordre des sensations visuelles à l’ordre des sensa­tions tactiles. Si nous sommes dans une ignorance invincible sur ce qui fait l’essence de la matière tangible et pondérable, à plus forte raison ne saurions-nous avoir aucune connaissance réelle de la nature de ce principe ou de ces principes intangibles, incoërcibles et impondérables auxquels nous rapportons les merveilleux phénomènes de lumière, d’électricité, de chaleur, où l’on doit voir, non de simples accidents des corps pondérables, mais bien, selon toute vraisemblance, les manifestations d’une chose qui pourrait subsister encore, même après l’anéantissement des corps pondérables. , ne se ressemblent nullement entre elles ; qu’il n’y a pas de jour qui n’en voie éclore d’autres encore ; que, véritablement, l’humanité a quelque peu raison de se recueillir et d’hésiter avant de rejeter l’organisation sociale que Dieu lui a donnée, pour faire, entre tant d’inventions sociales, un choix définitif et irrévocable. Une économie fondée sur le partage des services, et non sur le consumérisme égocentrique, est plus qu’une mode ou un nouveau modèle économique, c’est une éthique. Nous observons des phénomènes, nous en démêlons les lois, et rien ne nous assure qu’une systématisation de ces phénomènes et de leurs lois, dans laquelle se trouverait impliquée l’idée de substance, soit autre chose qu’une systématisation artificielle. On pourrait croire que nous vivons dans une ère post-bulle depuis l’effondrement en 2006 de la bulle immobilière la plus importante jamais connue au monde et depuis la fin d’une grande bulle mondiale du marché boursier l’année suivante. Il faut que la France et ses acteurs participent à cette nouvelle histoire. Néanmoins, cette politique peut être constructive si elle est conduite avec précaution. Durant ce temps, la marche de leurs frères à peau blanche fut bien lente, en proportion ; elle ressembla fort à un piétinement. Pour mesurer l’ampleur du mouvement en train de naître, il nous faut changer notre angle de vue et de perception des relations humaines. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Gaston Bachelard, »Devant une flamme, dès qu’on rêve, ce que l’on perçoit n’est rien au regard de ce qu’on imagine ». On peut retrouver sur les faces des passants, dans une grande ville française, les caractéristiques, plus ou moins abâtardies, de toutes les races ; on n’y peut jamais distinguer un seul trait purement français. La gestion transversale de la santé nécessite une collaboration nouvelle du ministère de la santé avec les autres grandes fonctions de l’Etat. C’est un préjugé commun chez les personnes éclairées que l’homme, ne pouvant juger qu’à l’aide de ses facultés, ne saurait critiquer ses facultés ; mais, si l’homme a des facultés diverses, si elles sont hiérarchiquement ordonnées, et non simplement associées, ce qu’il y a de spécieux dans la formule de ce jugement a priori disparaît aussitôt. Voilà la règle. La Révolution de 1789 n’est pas l’apanage d’un groupe ou d’une coterie ; elle appartient à tous ; son héritage est le patrimoine de chaque citoyen. Dans l’étude de la nature vivante, une question générale plane sur toutes les autres : faut-il regarder les fonctions vitales comme le résultat et l’effet de l’organisation, ou bien l’organisation est-elle le résultat et l’effet des forces vitales et plastiques ?

Share This: