Pictet: la facture va continuer d’augmenter

Elle était bien jolie, ce soir-là, la petite ville de Vicence, où tant d’étrangers, qui ont tort, ne s’arrêtent pas.C’est dans ce contexte que s’inscrit la communication de la Commission européenne portée par Michel Barnier sur le « Single Market Act » visant la relance du marché unique européen et la consultation associée qui se termine aujourd’hui même.Un grand élan emporte les êtres et les choses.Toute la question est maintenant de savoir de quelle manière l’équipementier va parvenir à préserver ses marges dans un environnement de prix tendu sur les matières premières.À condition de faire preuve d’une réflexion créative et d’un certain génie institutionnel, nous sommes en capacité de sauver le capitalisme de lui-même – une fois de plus.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci « Qui pense peu, se trompe beaucoup ».Précisément parce que le fonctionnement est simple, la plus légère distraction de la nature dans la construction de la machine infiniment compliquée eût rendu la vision impossible.Une telle interprétation ne viendra jamais à l’esprit de ceux qui liront attentivement l’œuvre.Le chef d’entreprise ou le chômeur, l’enseignant ou l’ingénieur, l’agriculteur, le parent ou le retraité doivent enfin savoir qui fait quoi au niveau des pouvoirs publics.Encore moins en faire un point de départ d’une réflexion sur la réforme de l’impôt sur les sociétés.Ces changements nécessitent un réseau électrique plus flexible, plus évolutif et doté de fonctions intelligentes.Il s’appuie précisément sur la protection des investissements étrangers de l’Accord de libre-échange nord-américain, Nafta.

Share This: