Pictet : réguler pour protéger

Mais surtout il faut considérer que le mysticisme pur est une essence rare, qu’on le rencontre le plus souvent à l’état de dilution, qu’il n’en communique pas moins alors à la masse à laquelle il se mêle sa couleur et son parfum, et qu’on doit le laisser avec elle, pratiquement inséparable d’elle, si l’on veut le prendre agissant, puisque c’est ainsi qu’il a fini par s’imposer au monde.L’intuition métaphysique paraît être quelque chose du même genre.Elles s’arrêtent quand la production par échange, aggravée des frais de l’échange lui-même, dépasse ou atteint l’effort de la production directe.Parfois, le seul fait de pousser plus loin qu’il ne semblait raisonnable conduit à un entourage nouveau, crée une situation nouvelle, qui supprime le danger en même temps qu’il accentue l’avantage.Jusqu’à présent, ceux-ci établissent le profil de leur assuré en fonction de données théoriques : un jeune conducteur a plus de chance d’avoir un accident, une personne âgée de tomber malade etc.Le parfait équilibre du doute est donc un état plus idéal que réel, un moment de transition presque insaisissable.Que si vous prétendez abstraire des unes et des autres quelque chose qui leur soit commun à toutes, vous vous apercevrez, en regardant cette chose, que vous avez affaire à un mot : voilà le nominalisme de Berkeley ; mais voilà, du même coup, la « nouvelle théorie de la vision ».Lorsqu’ils connaissaient une baisse, c’était également le cas des taux à long terme.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Je n’ai pas encore vu un homme qui ait pu apercevoir ses défauts et qui s’en soit blâmé intérieurement ».Les grands mystiques, qui sont les seuls dont nous nous occupions, ont généralement été des hommes ou des femmes d’action, d’un bon sens supérieur : peu importe qu’ils aient eu pour imitateurs des déséquilibrés, ou que tel d’entre eux se soit ressenti, à certains moments, d’une tension extrême et prolongée de l’intelligence et de la volonté ; beaucoup d’hommes de génie ont été dans le même cas.Pourquoi Kant l’a-t-il cru, à leur suite ?Il y a une certaine générosité inséparable de l’existence, et sans laquelle on meurt, on se dessèche intérieurement.Pourtant, il existe une discipline dont l’objet est explicitement d’analyser l’efficacité du droit, et notamment du droit de l’environnement, en mettant en perspective les intérêts contradictoires de la société.

Share This: