Ouvrir les yeux sur les opportunités de mondialisation

La société ouverte est celle qui embrasserait en principe l’humanité entière.La biodiversité terrestre et marine est aujourd’hui présentée comme une série d’anecdotes : des populations d’abeilles déclinantes, des loups dangereux pour les moutons, des thons rouges traqués par des pêcheurs avides, des méduses surabondantes et dangereuses pour les touristes, des salamandres en voie d’extinction bloquant la construction d’une autoroute… La liste est longue et relève plus des faits divers que d’une approche scientifique ou politique.arnaud berreby aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir ».Tous voulaient ouvrir ce qui était clos ; le groupe, qui depuis la précédente ouverture se repliait sur lui-même, était ramené chaque fois à l’humanité.Elle partait d’une conception de la divinité.Dix-huit mois après les Assisses de l’entrepreneuriat, qui furent à l’origine de cette loi, la problématique du financement de l’amorçage risque de se poser à nouveau très rapidement.Est-ce que les grands réformateurs n’eurent pas un constant souci des pauvres ?Or, comment demander à quelqu’un le sacrifice de sa vie si l’on n’a fondé la morale que sur le développement régulier de cette vie même ?Repoussée de manière incompréhensible par les députés socialistes et écologistes, cette consultation des citoyens doit être introduite par le Sénat.Aujourd’hui, ce n’est point le chaos qui règne en France : c’est l’incohérence.Les membres de la cité se tiennent comme les cellules d’un organisme.Sa vie mentale s’immobilisa au pied du crucifix.Pourtant un fluide bienfaisant nous baigne, où nous puisons la force même de travailler et de vivre.

Share This: