Les Etats-Unis doivent trouver un autre coupable

En s’accordant sur le paquet de Bali, premier accord depuis la naissance de l’OMC en 1995, les pays membres de l’OMC, désormais au nombre de 160 depuis l’adhésion du Yémen, ont-ils ouvert une nouvelle expansion des politiques de libre-échange et d’investissement au sein de l’OMC que les importantes mobilisations de la société civile, notamment à Cancun en 2003, et les désaccords intervenus entre les pays membres, notamment sur l’agriculture, avaient jusqu’ici limité?
Psychodrames habituels

A chaque conférence internationale, son lot de psychodrames et conflits diplomatiques montés en épingleNotre confrère Le blog des demoiselles, tente de répondre.Les entrepreneurs de cette génération échangent beaucoup entre eux pour identifier les bonnes pratiques, et apprendre des erreurs des autres.Le modèle américain joue comme leurre : la mosaïque multi-minoritaire d’outre-Atlantique est transcendée par un patriotisme messianique, adossé à un Dieu confédéral, ce que ne permet pas, en France, notre assèchement mythologique.De quoi développer la Grande Distribution dans sa configuration nationale.Contrairement à ce qui est répété, beaucoup de problèmes ne se résolvent pas à Bruxelles, à New-York ou à Pékin.Il est fort probable que ces beaux principes resteront lettre morte.Les opérateurs devront répondre à un très strict cahier des charges, très proche des règles italiennes.Comptant sur les ressources de la Russie, de son gouvernement, de ses chercheurs de très haut niveau et de ses entrepreneurs décidés, l’initiative semble avoir tout pour réussir.L’Éducation, le Logement, la Santé, la redistribution, la fiscalité, la négociation sociale, l’organisation territoriale (le millefeuille) la compétitivité de nos entreprises, c’est nous et pas les autres.Les grandes avancées dans la gouvernance mondiale, lors du dernier siècle, provenaient toutes d’une réponse à une menace internationale majeure.

Share This: