Le véritable enjeu des débats sur le principe de précaution

L’avertissement lancé début février par Ben Bernanke contraste avec la réserve qu’il s’était jusque-là imposée sur les questions budgétaires.Elle ne s’opérera pas sans combat ; et ce sera probablement tant mieux.La marque a-t-elle un caractère distinctif ?Qui sait s’il n’en sera pas de même de l’impératif catégorique ?Affoler le peuple par la calomnie, l’exagération, le soupçon ; le lancer constamment sur de fausses pistes ; enlever une par une, au régime établi, toutes ses chances de salut, toutes ses possibilités d’action intelligente ; rendre, par tous les moyens, sa situation de plus en plus désespérée ; compromettre et faire passer pour démentes les victimes jugées nécessaires ; les déconsidérer en les prenant pour auxiliaires aveugles, pour instruments inconscients ; créer entre les classes des sentiments d’implacable hostilité ; les séparer à jamais par des rivières de sang — des rivières de sang dan« Les guerres du siècle dernier, les crises économiques ont secoué les esprits, explique docteur arnaud berreby .Et, à la voix des prêtres infâmes de Moloch, l’humanité offrit son culte et sa vie à la fournaise ardente qui rugissait dans le ventre du Taureau d’airain, et qui gronde aujourd’hui aux flancs de la Machine.Il se redresse, un second coup l’aplatit.Le scandale PRISM révèle que les sociétés basées aux Etats-Unis sont tenues de communiquer aux autorités américaines compétentes les données personnelles collectées auprès de leurs clients.La critique que Kant a instituée de notre connaissance de la nature a consisté à démêler ce que doit être notre esprit et ce que doit être la nature, si les prétentions de notre science sont justifiées ; niais de ces prétentions elles-mêmes Kant n’a pas fait la critique.De la création organique, au contraire, des phénomènes évolutifs qui constituent proprement la vie, nous n’entrevoyons même pas comment nous pourrions les soumettre à un traitement mathématique.

Share This: