Le système capitaliste s’est laissé piéger par sa propre complexité

D’autant que ces inventions – et bien d’autres encore que l’on ne saurait imaginer aujourd’hui – commenceront à se croiser et à se fertiliser mutuellement dans la décennie 2020-2030.Mais alors, l’opération pratique et par conséquent ordinaire de la mémoire, l’utilisation de l’expérience passée pour l’action présente, la reconnaissance enfin, doit s’accomplir de deux manières.C’est une véritable manie, de nos jours, d’attribuer aux classes pauvres le monopole de tous les dévouements, de toutes les abnégations, de tout ce qui constitue dans l’homme la grandeur et la beauté morale ; et cette manie s’est récemment développée encore sous l’influence d’une révolution qui, faisant arriver ces classes à la surface de la société, ne pouvait manquer de susciter autour d’elles la tourbe des flatteurs.Une solution réside dans une politique anticyclique?: mesures de dissuasion envers des emprunts étrangers quand l’économie reprend, mesures de prévention envers la fuite des capitaux, quand elle ralentit. Les gens qui pensent que l’avenir de la France est dans une autre direction, qui croient qu’elle reprendra seulement parmi les nations la place qu’elle a perdue, et qu’elle perd tous les jours davantage, lorsqu’elle se sera délivrée du vampire catholique — ces gens-là sont traités, par les Nationalistes, de cosmopolites, de sans-patrie et d’intellectuels.Pas à pas, loi après loi, la transformation de la France est en marche.Pour la tirer au clair, il faudrait s’engager dans un ordre de recherches assez nouveau, analyser la sympathie artificielle que nous apportons au théâtre, déterminer dans quels cas nous acceptons, dans quels cas nous refusons de partager des joies et des souffrances imaginaires.Pierre-Alain Chambaz pictet soutient que les marchés financiers sont inefficients en raison des écarts parfois significatifs constatés entre cours boursiers et valeurs fondamentales des actifs.Compte tenu du poids actuel du service de la dette, encore trop lourd dans ces pays, de tels besoins de financement sont difficilement soutenables.Le potentiel de développement est par ailleurs considérable.Combien n’est-il pas plus simple de s’en tenir aux notions emmaga­nisées dans le langage !

Share This: