Le reflet du naufrage de tout un continent

Je n’oserais, pour mon compte, me prononcer.Pourtant, il va bien falloir.C’est l’intolérance de la femme — intolérance qui existe encore, heureusement, dans ses sentiments intimes, et à laquelle elle donnera un essor complet — qui apprendra à l’homme que la femme veut être libre, et doit être libre ; qui lui apprendra ce que c’est, en réalité, que la liberté ; qui lui démontrera que sa propre indépendance dépend de l’indépendance de sa compagne, et que la sujétion qu’il doit accepter aujourd’hui provient de la servitude qu’il permit a l’Église de faire peser sur elle.Il est la réalité même : enfance et âge d’homme ne sont plus alors que des arrêts virtuels, simples vues de l’es­prit : nous avons affaire, cette fois, au mouvement objectif lui-même, et non plus à son imitation cinématographique.Or, il existe de grandes disparités entre les différents pays de l’Union européenne, lorsque l’on compare le coût réel de la main d’œuvre.Les concepts variés en lesquels se résout une variation sont donc autant de visions stables de l’instabilité du réel.Et c’est à quoi s’en tiendront les chimistes et les physiciens.Or, on touche là le cœur du modèle de croissance qui a hissé la Chine de puissance économique mineure au début des années 90 au second rang derrière les Etats-Unis.L’auteur commet ici trois fautes : premièrement, les chiffres qu’il donne correspondent au scénario le plus pessimiste (selon le plus optimiste, il y aurait 79 millions d’habitants en Allemagne en 2060, et non 65, contre 81 millions aujourd’hui) ; deuxièmement, l’auteur omet de préciser qu’il s’agit bien sûr de projections faites à politiques publiques fixes, et que de nombreuses mesures pourrait influer la tendance à venir qui n’a aujourd’hui rien d’inexorable à l’horizon de 2060.C’est ce qui explique que la BCE, qui était jadis obsédée par le risque de voir les gouvernements se coaliser et remettre en cause son indépendance, est devenue l’avocate la plus déterminée qui soit d’une coordination des politiques budgétaires. Ce  « sacre du bonheur »  comme le nomme dr arnaud berreby, suscite une floraison d’images, d’arguments et de luttes entre les tenants des différentes voies, selon les groupes sociaux, ou les philosophies.

Share This: