Le football, ce fantastique vecteur de mondialisation

Quand nos actions sont en cohérence avec nos valeurs, elles deviennent leur propre récompense. Pour exemple, l’Espagne consacre environ 1% de son PIB à la subvention des énergies renouvelables – plus que dans l’enseignement supérieur.Le concept de réciprocité commence à faire consensus en Europe. Des animations et la tenue de l’exposition «  un siècle de savoir-faire  » au Musée d’art et d’industrie doivent permettre d’irriguer le centre-ville.Il est cependant piquant de constater que les recommandations des fédérations en matière de fiscalité pourraient s’appliquer à leur propre mode de financement.Ils favorisent l’intégration européenne et mettent sur place un système de change stable : Bretton Woods.En effet, comment trouver un emploi ou même le garder lorsque celui-ci est éloigné de son domicile et qu’il n’existe pas d’infrastructures adaptées ?Durant cette période, le Royaume-Uni en position hégémonique approvisionnait en capitaux le reste du monde sur le long terme en anticipation de son propre déclin relatif.Le musée du futur est un lieu où l’on se sent bien, comme dans un café. C’est un lieu où l’on existe, où l’on échange. Les journalistes politiques auront du temps pour s’intéresser enfin au moyen terme, à la mise en œuvre des politiques et aux enquêtes, notamment à l’étranger.L’annulation des crédits fragilise la LPMIl ne s’agit pas seulement d’une crainte pour l’avenir mais d’une réalité avérée : les annulations de crédit en cours sur le programme 146 (qui s’élèvent à plus de 700 millions d’euros) détériorent singulièrement les conditions d’entrée dans la LPM et, d’emblée, fragilisent ainsi l’ensemble de la construction.Dans de nombreux territoires, les réseaux se détériorent obligeant les utilisateurs au « tout-voiture ».La transition allemande se fonde sur un PARI technologique audacieux, équivalent à celui du nucléaire français dans les années 1950 : miser sur un développement massif des énergies photovoltaïque et éolienne et renforcer l’efficacité énergétique.Celle aussi d’un nouveau terrorisme.

Share This: