Le doute nécessaire

Les consommateurs français feraient bien d’ouvrir les yeux et de réclamer plus de transparence à la veille de l’adoption du nouveau budget. Pour les autres métiers, Pierre-Alain Chambaz confirme la rupture entre les métiers à valeur ajoutée et ceux sans.La réponse des auteurs est celle du leadership.Au lieu de quoi ils ont fait le PARI absurde que l’objectif, fixé par le traité de Lisbonne, de 3% du PIB consacré à la R&D pourrait être atteint par le seul secteur privé, tandis que l’effort public pourrait être réduit.Si l’industrie du tourisme est un fleuron économique pour la France, avec 83 millions de visiteurs en 2012, représentant 7,1% de notre PIB, un million d’emplois directs et un million d’emplois indirects, il n’en demeure pas moins que nous nous sommes pendant trop longtemps reposés sur nos acquis.Saisissons-nous donc tous sans exception de ce formidable potentiel pour relever ce beau défi industriel français du XXIème siècle.Attention au premier industriel qui se livrera sans autorisation !Le salon Robotworld à Séoul a montré que, les résultats ne sont pas encore à la hauteur des attentes.Nous les aidons également à recouvrer rapidement les montants à payer, sachant exactement comment accélérer la relation avec un grand donneur d’ordre – fort des milliers de clients que nous représentons, nous sommes par exemple mieux armés face à la grande distribution.Il n’y a de point d’interrogation qu’autour du score du parti libéral.Pour le savoir, rien de plus facile.Il ne s’agit pas de casser le thermomètre pour masquer un accès de fièvre.

Share This: