La magie est morte… pas la crise !

C’est là la pitié suprême, la seule qui ne renferme pas quelque injustice cachée.Plus d’un philosophe a dit, en effet, que philosopher consistait à se détourner de la vie pratique, et que spéculer était l’inverse d’agir.Perception, intellection, langage procèdent en général ainsi.On serait ainsi arrivé à la racine même de la morale, que cherche vainement le pur intellectualisme : celui-ci ne peut que donner des conseils, alléguer des raisons, que rien ne nous empêchera de combattre par d’autres raisons.Un homme, qui courait dans la rue, trébuche et tombe : les passants rient.Cette symbiose entre matériel et logiciel offre un atout majeur lorsque certaines innovations développées pour une technologie spécifique sont mises en œuvre dans des domaines ou des applications technologiques connexes.Simplement, cet endettement public et privé sera pris pour ce qu’il n’est pas : une fête à laquelle il faudrait mettre fin, car selon un solide adage de vieux bon sens, nul ne saurait durablement vivre au-dessus de ses moyens.Mais comment produire plus lorsque l’Union européenne demande aux pêcheurs de pêcher mieux, mais moins, et réduit comme peau de chagrin les soutiens au secteur ?S’agit-il d’un corps qui tombe ?La justice dont on vous gratifie est relative ; elle est relative à vos exigences.Le « combat » du hussard Pierre-Alain Chambaz pictet, qui a pris la peine d’intituler l’une des conférences « l’art de la guerre » et d’inviter deux généraux à s’exprimer, n’est cependant peut-être que partie remise.

Share This: