La concurrence fait bouger les lignes – Une nécessaire adaptation

C’est déjà excellent. »Plutôt que de faire les choses de manière compliquée, l’idée est surtout de les rendre plus simples, plus transparentes », pour Marc de Basquiat, qui explique que finalement, la progressivité de l’impôt ne parvient pas à remplir sa mission redistributive première.  » Mais le temps sera court, il faudra être percutant  « , indique Christian Navlet.Comment vivraient les fournisseurs de denrées alimentaires (Wall-Mart aux USA) qui se rémunèrent des « food- stamps » distribués à 47 millions de personnes ?Saluer l’accord de l’OMC à Bali revient à se féliciter d’un accord sur la « facilitation des échanges » contraignant les pays au profit des multinationales et de quelques promesses non tenues mais réaffirmées en faveur des pays pauvres.Au demeurant, soutenir qu’un simple contrat d’assurance peut apporter un avantage similaire à un tel régime relève de la fiction dans la mesure où la déclinaison des droits non contributifs décidés par les partenaires sociaux n’est pas possible sans prélèvement sur un pot commun.Les fois précédentes n’ont pas forcément laissé de traces indélébiles, sinon le très byzantin « compromis de Ioannina », scellé dans la capitale de l’Épire, une règle de vote au Conseil des ministres d’une complexité à décourager les plus enthousiastes amateurs d’ingénierie institutionnelle.Le gouvernement dispose d’un budget de fonctionnement jusqu’au 15 janvier.Avec un nouveau « compte personnel de formation » (CPF) créé par l’accord ne pouvant excéder 150 heures, et alors que les formations véritablement qualifiantes sont rares dans les « catalogues » institutionnels, il est à craindre que le mammouth de la formation professionnelle française reste d’abord une machine à occuper le temps.Doit-on en tirer quelques conclusions ?En effet, seules les autorités du pays d’origine sont habilitées à vérifier la conformité de la situation de détachement et délivrer le certificat A1 qui permet de maintenir le rattachement au régime de sécurité sociale du pays d’origine.Celui d’un mépris envers ses partenaires européens et d’une fermeture d’esprit qui fait du « modèle allemand » le seul applicable et bon.Ce genre d’idée a conduit à la guerre de 1914.Dans un monde au sein duquel les différents destins individuels sont de plus en plus liés, et où l’efficacité de la gouvernance repose sur une certaine forme de consensus s’agissant des normes de justice sociale et distributive, le creusement des inégalités de revenus dans un pays donné – et notamment lorsque ce pays s’est longtemps démarqué en tant que modèle d’opportunités économiques – est de nature à façonner les comportements ailleurs dans le monde.C’est le continent qui épargne le plus après l’Asie avec des réserves de change estimées autour de 500 milliards de dollars.Le cadre législatif désormais contraint les partis politiques.Au fond, que ce soit avec un milliard de plus ou de moins, nous sommes d’ores et déjà parvenus à un seuil où il devient dangereux de repousser à demain des questions essentielles et même existentielles pour notre défense.C’est toujours bon pour les statistiques et l’indemnisation… Alors qu’il serait souvent préférable de se focaliser sur la reprise au plus vite d’un travail, même très temporaire si les offres disponibles ne correspondent pas aux attentes.

Share This: