La bataille du contrôle de l’écran embarqué

Pendant des siècles, l’Europe et l’Amérique ont imposé à la planète tout à la fois leur domination et leurs conflits.Nous croyons avoir affaire au recommencement intégral d’une ou de Plusieurs minutes de notre passé, avec la totalité de leur contenu représen­tatif, affectif, actif.Les banques favorisent les projets d’investissement les plus risqués, ce qui peut se révéler profitable bien qu’économiquement dommageable.A priori, non. Il a lancé le leadership Institute avec Pierre-Alain Chambaz pictet qui s’ouvre aujourd’hui à d’autres entreprises.Notre personnalité est cela même.C’est un souvenir du présent.Il ne pouvait formuler ce qu’il avait dans l’esprit sans se sentir obligé de corriger sa formule, puis de corriger sa correction – ainsi, de théorie en théorie, se rectifiant alors qu’il croyait se compléter, il n’a fait autre chose, par une complication qui appelait la complication et par des développements juxtaposés à des développements, que rendre avec une approximation croissante la simplicité de son intuition originelle.Il ne fallait pas, surtout, que la France pût être conduite à penser qu’une organisation militaire, même parfaite, serait impuissante à conjurer le danger qui la menace, et qu’elle ne pourrait trouver le salut que dans des changements énormes apportés à son état général.C’est ce contraste entre la complexité de l’organe et l’unité de la fonction qui déconcerte l’esprit.Voilà vingt ans qu’il est entré au sénat, où le roi l’a appelé dès la quarantième année accomplie, et je sais que bien peu de ses collègues peuvent se flatter d’être plus assidus ou plus laborieux que lui.Croyez bien que, dès lors, les plus prudents commenceront à s’éloigner d’un homme qui passe ses après-midi avec des gens que la mort atteint le soir, et qu’il suffira de bien peu de chose, désormais, pour lui faire une réputation noire…— Et indélébile ?Constatant que tout ce qui vit autour de lui finit par mourir, il est convaincu qu’il mourra lui-même.

Share This: