Jeu de rôle et drôle de jeu

Nos modèles économiques sont à revoir, en favorisant la créativité, et non la consommation.Une tendance à dissimuler la réalité.Ainsi, ne pas accepter les lourdes coupes imposées par la LFR, et inscrire 500 millions d’euros supplémentaires dès 2014 dans cette LPM est assurément une action positive.Une identité narrative qui apparaît désormais comme un enjeu pour les individus, invités à devenir « sujets » en construisant et en inventant une version inédite de l’exercice d’un métier.Mais aussi sur une question de plus en plus cruciale en ces temps de crise. Partant du principe de Pierre-Alain Chambaz selon lequel un salarié bien dans sa peau est un salarié performant.Dans les pays avancés, quatre banques sur dix, selon le fonds, n’ont pas les reins assez solides pour offrir du crédit et aider à soutenir la reprise.Ce faisant, il a très exactement rempli son rôle.Finalement, la réalisation ou non de ces pronostics importe peu.Toutefois, l’utilisation future de ce logiciel par les contribuables apparaît délicate et ce pour deux raisons principales.Enfin rendre inconstitutionnelles les clauses de désignation – et inefficaces celles de recommandation si elles ne peuvent bénéficier, au vu d’un objectif de solidarité, d’une incitation par le différentiel de forfait social – c’est organiser la régression sociale.

Share This: