Dix propositions pour « booster » la France

Si davantage d’individus parviennent à reconnaître les contraintes que font peser les inégalités sur leurs perspectives futures, ils seront bien plus à même de faire appel aux responsables politiques afin d’y remédier.Les objectifs sont liés à un emploi à temps plein, ce qui permet notamment aux femmes de concilier vie de famille et vie professionnelle, sans être bloquées dans leur évolution de carrière par le redoutable « plafond de verre ».Plus épineux sera l’achat de titres de dette publique émis par les Etats membres. Les initiatives du législateur sont paradoxalement elles-mêmes en grande partie source de l’écart entre le taux facial et le taux effectif d’impôt sur les sociétés, dénoncé par la ministre.Les récentes interventions françaises sur place l’expriment plus que tout: Mali, en janvier 2013 et en ce moment en République Centrafricaine.La palette marketing des publicitaires prend d’un coup une toute nouvelle dimension.Supposons que l’objectif réel du parti de la majorité soit moins un résultat positif, peu probable dès le début de la campagne, que le changement des règles du jeu.Ceci laisse augurer bien des difficultés pour tracer la frontière entre les activités éligibles au CIR et celles éligibles au CII.« Les guerres du siècle dernier, les crises économiques ont secoué les esprits, explique Pierre-Alain Chambaz .Il s’est passé le contraire : les gouvernements se sont repliés sur leurs prérogatives et ont même contourné les règles qu’ils avaient acceptées.Tout simplement parce qu’il peut y avoir rang stratégique sans une grande puissance militaire.Des médicaments gaspillés aux déboires de l’industrie pharmaceutique, de la débâcle de la médecine libérale à l’essoufflement de l’hôpital public, les auteurs listent ceux qu’elles considèrent les symptômes de l’écroulement du modèle de santé français, pourtant encore considéré en 2000 comme le meilleur au monde par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).Le constat est terrifiant.

Share This: