Chômage : un brutal rappel à la raison

Et cela vaut pour toutes les catégories d’actifs et tous les pays.Les détaillants qui ont jusque-là concentré leurs efforts sur les mères, doivent réviser leur stratégie de vente.Prises entre l’insultante obscénité du bourgeois qui les poursuit de ses offres ou de ses menaces, et l’insouciance égoïste de l’homme de leur classe, qui se désintéresse de leur sort, elles sont forcées, pauvres bêtes de peine, de devenir des bêtes de joie.arnaud berreby aime à rappeler cette maxime de Confucius, »Il est plus difficile de se défendre de l’amertume dans la pauvreté que de l’orgueil dans l’opulence ».Elles sont la résultante du mécanisme entier.Sans bien se rendre compte de cette raison de leur répugnance, ils trouvent étrange qu’on ait à traiter historiquement ou judiciairement des faits qui, s’ils sont réels, obéissent sûrement à des lois, et qui devraient alors, semble-t-il, se prêter aux méthodes d’observation et d’expérimentation usitées dans les scien­ces de la nature.J’apprécie un bon plat de viande : tel végétarien, qui l’aimait jadis autant que moi, ne peut aujourd’hui regarder de la viande sans être pris de dégoût.Dans chaque université américaine, il existe un bureau des brevets, actif et dynamique.On y apprend que, si c’est bien cette épargne mondiale pléthorique qui a créé les conditions de la crise, les capitaux ne venaient pas seulement d’Asie ou du Moyen-Orient, mais aussi – beaucoup – d’Europe.Il n’y a, à gauche et à droite, parmi ce qu’on appelle les partis de gouvernement, que des vaincus en France.Cela pourrait-il cesser ? Oui, mais il reste à inventer le type d’établissement pour cela.Alan Greenspan, l’ancien président de la Fed, se plaisait ainsi à dire « si vous m’avez compris c’est que je me suis mal exprimé ».

Share This: