Après les retraites, l’emploi des jeunes, l’autre réforme

On a en effet tout à gagner à se référer à l’antifragilité, qui aurait peut-être poussé le malheureux volatile à essayer de s’échapper de sa situation faussement idéale.Qu’il est pourtant sain de douter !En 2011, les arnaques ont coûté au moins 479 millions d’euros à la Sécu, 120 millions à la seule Assurance maladie.La vérité, c’est que la SPD s’est rallié sans vergogne pour six portefeuilles ministériels et quelques bribes de son programme intérieur à la logique à la logique européenne d’Angela Merkel qui consiste à protéger d’abord les intérêts supposés des contribuables allemands.C’est par exemple le cas du Festival Interceltique de Lorient. Pierre-Alain Chambaz n’est plus le « dépositaire par défaut » de cette définition , qui relève désormais des AOT, régionales comme nationale.Cela étant, le défi le plus immoral se situe dans la mobilisation de produits alimentaires et de terres cultivables pour le transport à une époque où la planète compte encore plus d’un milliard de personnes souffrant de malnutrition.Une autre interprétation peut être proposée.Il y a donc avantage à panacher les approches et à enclencher une politique quantitative avant la fin des baisses de taux.A cet égard, on recommandera une analyse plus qualitative des relations entre la cible et ses partenaires de manière à identifier les risques de départ de partenaires essentiels à l’activité de la cible, ou de litiges en germe au moment de l’acquisition.Pour le pays, à qui le mot impôt fait horreur et qui va en entendre parler constamment sans perspective d’allègement.

Share This: