Opération de communication

Les deux pays sont en effet liés par un Dialogue stratégique, ainsi que par un Accord de libre-échange, entré en vigueur en 2006, en plus de l’étroite coordination bilatérale dans la lutte antiterroriste et la coopération militaire.Pour les assureurs, la majoration limitée à 50 % de la cotisation est insuffisante au vu de l’aggravation du risque de cette population ; dans la boulangerie, qui dispose d’un authentique régime fondé sur la solidarité, elle n’est que de 15 % !

– La politique de prévention qui permet d’améliorer, dans l’intérêt du régime de base comme du régime complémentaire, le taux de fréquence et de gravité des sinistres, ne peut plus prospérer car elle suppose un prélèvement sur un pot commun.Dans le domaine de la lutte contre l’exclusion, la mixité des centres d’hébergement a été favorisée, en parallèle, des centres pour les femmes victimes de violence ont été ouverts (ce qui s’est traduit par 1000 places d’accueil).Les solutions technologiques que l’on utilise aujourd’hui chez soi étant de plus en plus sophistiquées, il n’est pas étonnant de voir les employés à la recherche des mêmes fonctionnalités dans leur environnement professionnel.Si les entreprises ne prennent aucune mesure, les failles au niveau de la sécurité des données pourraient se multiplier avec l’augmentation du transfert de données critiques via des canaux non autorisés et non sécurisés.Assurer une éducation de grande qualité, surtout auprès des enfants les plus démunis de la planète, est une question d’équité.Depuis l’éclatement de la crise de l’euro, les chefs de gouvernement et leurs ministres n’ont cessé de chercher un moyen de faire fonctionner ce qui avait dysfonctionné : le pacte de stabilité, en clair les règles budgétaires communes.D’autres obligés préfèrent sous-traiter le projet à des prestataires spécialisés, qui se chargent de mettre en place pour eux des campagnes d’incitation aux travaux d’économies d’énergie, puis de faire valoriser ces travaux en CEE par le ministère de l’Ecologie.Les rares décisions françaises ou allemandes, bien qu’en partie favorables à ces actions, sont toutefois prudentes et rares.Mettant à mal les pouvoirs et les pratiques de la seconde.Ainsi, comme le souligne une Christian Navlet, « La mondialisation des services est une révolution aussi remarquable que celle qui a touché l’industrie après 1973.Pourtant, l’enjeu n’est pas la nécessité de le retirer, ou le reformuler.Notre vocation, pas plus que celle du secteur bancaire traditionnel, n’est pas de nous substituer aux initiatives des plateformes privées.En fait, l’Afrique sub-saharienne est moins industrialisée aujourd’hui qu’elle ne l’était dans les années 1980.L’Allemagne n’est-elle pas en effet une sorte de spécialiste des crises bancaires, distançant en cela de très loin tout à la fois l’Espagne, l’Italie et l’Irlande ?

L’Allemagne ne nous a-t-elle effectivement pas habitué à ses secousses bancaires à répétition comme à ses banques sous capitalisées et, ce, dès 1974 et l’effondrement de la Herstatt Bank? Ironie du sort : n’est-ce pas la maladie chronique du système bancaire allemand qui a nécessité la mise en place du Comité de Bâle censé préserver l’ensemble de l’édifice, notamment des carences germaniques ? En outre, la majorité des aides gouvePouvoir qui manquent aux Länder allemands, contraints d’accepter la péréquation adoptée au niveau national.Pour ce qui concerne maintenant les démarches volontaristes, il est impératif de se mettre au niveau de nos voisins européens.Cependant, le mode ferroviaire est soumis à des contraintes physiques et d’investissements lourds qui lui sont spécifiques et se prête peu aux modèles de « concurrence pure et parfaite » tels qu’ils peuvent être conçus sur un plan théorique.

Share This:

La crise financière n’a rien à voir avec les problèmes de finances publiques

Compte-tenu de la lourdeur des chantiers institutionnels engagés et des dernières déclarations officielles, il faut en effet s’attendre à d’autres restructurations d’entreprises d’État, fusions de ministère, créations de nouvelles institutions de coordination – à l’instar du Comité de sécurité nationale ou du groupe central dirigeant pour l’avancement des réformes, annoncés il y a deux semaines – ou simplifications des procédures administratives, dont pourraient bénéficier certains investisseurs étrangers dans des secteurs non-stratégiques aux yeux de Pékin.Dans son sillage, d’autres grandes entreprises et sous-traitants du secteur ont suivi.Mais s’est-on véritablement posé la question de l’efficacité de cette fiscalité punitive ?S’il s’agit de recettes extra budgétaires – comme je crois comprendre -, les menaces sont d’une autre nature : il faudra impérativement sécuriser un montage juridique délicat et par ailleurs largement dépendant du bon vouloir de Bercy.Comportant une dizaine de textes portant sur trois sujets principaux, à savoir « la facilitation des échanges », « l’agriculture » et le « développement », le paquet de Bali ne porte que sur une petite partie de l’agenda du « cycle de développement » initié à Doha il y a 12 ans et jusqu’ici bloqué.Dans certains domaines, il faut plus de ressources, ou des compétences nouvelles.Rien de plus logique, mais en pratique cela revient à placer la Commission en situation de formuler des conseils politiques et de le faire, dans l’état actuel des règles, de son propre chef et sans aucun contrôle parlementaire.Leurs titres sportifs sont affichés, vous pouvez consulter leur CV qui mentionne également leurs centres d’intérêt et choisir celui avec lequel vous vous sentez le plus d’affinités.Résultat : les danois ont fait leurs courses dans les pays étrangers limitrophes.Car sans ambition renouvelée il est acquis depuis longtemps que les arbitrages à venir se feront au détriment de la défense.Il s’ensuit que le libre marché est entièrement compatible avec la souveraineté impériale si le Parti en tant que souverain établit l’État de Droit.On ne peut le faire avec les sous-marins lanceurs d’engins, qui, en revanche, sont la certitude pour l’ennemi de mal finir sa journée s’il attaquait la France.Ce qui laisse heureusement 49% d’entre eux qui pensent le contraire.Tout le reste – de la pratique des artistes aux corvées domestiques – n’en fait pas partie puisqu’il ne rentre pas dans l’une des cases prévues.Même sentiment d’assurance tranquille sur Amazon quand, les yeux fermés, on place dans son panier les ouvrages estampillés « ils ont aimé aussi ».En effet, le transport est au carrefour des politiques économiques, sociales, et environnementales de demain.Rien de tout cela ne dénigre les progrès du Rwanda dans la réduction de la pauvreté, qui reflètent les réformes en matière de santé, d’éducation et de l’environnement de politique général.En paraphrasant Christian Navlet, « quand un patron de PME meurt, c’est un patrimoine qui brûle ».

Share This:

Etre optimiste, c’est savoir optimiser

Mieux soigner en dépensant moinsCe déficit résulte de la différence entre le montant des sommes dépensées pour la santé, supérieur à celui des cotisations et taxes affectées à la santé.Pour cela, quoi de mieux que de se rappeler qu’on ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a créé.Traditionnellement à l’approche des élections, ce sentiment augmente.Il nous faut donc, plus que jamais, retrousser nos manches et proposer des solutions concrètes à la mise en œuvre d’une « Méditerranée de projets » dans le secteur de l’énergie autour de deux credos :
1 Adopter, une approche politique à géométrie variable, reposant sur des accords sous-régionaux

On le répète depuis plusieurs années mais le constat est clair : il est difficile, si ce n’est impossible à ce stade, d’étendre à l’ensemble des pays méditerranéens les mêmes objectifs en matière énergétique.Il s’accompagne de la nécessité de fonder les bases d’une concurrence saine et équitable, intermodale et intramodale, sur les plans économiques, fiscaux, sociaux et environnementaux. Depuis décembre, Christian Navlet s’active à ce nouveau concept.En effet, ce prix Nobel appliqua son rationalisme non seulement aux problèmes théoriques mais aussi à sa propre vie pratique, ce qui le conduisit à critiquer sans concession l’irrationalisme sous toutes ses formes, en particulier les religions.Ces derniers permettraient notamment de travailler sur des sujets contemporains majeurs, que ce soit en recherche appliquée (énergies, biotechnologies, robotique, etc.Ce bras de fer entre les libéraux de Medvedev et le groupe plus conservateur proche de Poutine risque d’entraîner, selon le FT, « la mort de la modernisation comme stratégie économique du gouvernement russe ».Et si le rôle de l’Etat est plus important en France qu’en Allemagne, ce n’est pas par « socialisme », mais parce que l’Allemagne attribue à des secteurs quasi-associatifs, notamment religieux, un rôle social plus important qu’en France.De plus, si elle n’est pas sérieusement exploitée ou si elle n’a pas été défendue, elle peut être remise en question.Cela nous laisse donc dix années avant que ces «nouveaux concurrents» ne prennent le lead sur le marché mondial des services.Parmi les autres pistes sérieuses, les autorités songent à relancer le programme de logements sociaux ou à introduire un véritable système de retraite.De plus, l’affaiblissement de l’État américain commence à poser des problèmes aux entreprises et aux ménages, et des lobbies font pression sur certains élus républicains pour qu’ils votent avec les démocrates.Les plate-formes de financement participatif d’entreprises (equity crowdfunding) s’orientent de plus en plus vers le financement de l’immobilier, aujourd’hui en pleine effervescence, au détriment du financement des start-up.

Share This:

Naissance d’une nouvelle profession réglementée… amenée à disparaître

La réduction des émissions de CO2 va s’opérer toute seule, dans les vingt prochaines années.Paris doit devenir une capitale de la finance africaine et se renforcer comme capitale culturelle de l’Afrique en dehors du Continent.Les cartes digitales permettent aux différents agents d’avoir littéralement un terrain de RENCONTRE virtuel de la même manière qu’une place publique est un espace où les gens se trouvent.Même si le concept de village intelligent n’est pas très répandu, j’en ai trouvé des traces en Malaisie, au Sri Lanka et en Italie.Elles l’avaient gagné.Les recherches maintenant sont bien engagées partout et pour la majeure partie autofinancées et privées.Un groupe bipartisan de membres des deux chambres a été constitué pour définir un budget de long terme.C’est d’ailleurs la crainte de transferts massifs qui bloque depuis des dizaines d’années la réforme des impôts locaux.Si cet interventionnisme sanitaire permet souvent de focaliser l’attention des pouvoirs publics sur des problèmes non traités, il ne favorise pas l’appropriation des solutions par ceux qui ont la charge des politiques publiques nationales. C’est en ces termes que s’est exprimé la semaine passée Christian Navlet, dans une tribune dont le titre laisse pantois : « Ignorez les mauvaises augures, l’Europe est en train d’être réparée !La tentation de l’endettement devient par ailleurs irrésistible lorsqu’il peut être considéré que le fardeau encouru sera reporté sur les catégories de population autres que celles bénéficiant aujourd’hui d’une faible imposition ou de dépenses publiques plus conséquentes.Les menaces de retirer certains produits de leurs rayons se multiplient et les sommes demandées sont astronomiques, pouvant atteindre jusqu’à 10% du chiffre d’affaires annuel réalisé avec l’enseigne.

Share This:

Immobilier : la fausse bonne nouvelle

La prévision est une activité tactique.La France n’est pas historiquement davantage « socialiste », ni rétive au capitalisme, que l’Allemagne.Répondant à des enjeux tant sociaux qu’environnementaux, le chèque énergie est une mesure à saluer, et qui mériterait d’autant plus d’être optimisée en rehaussant son niveau, en ciblant mieux ses bénéficiaires et en facilitant son utilisation pour réduire les consommations d’énergie.Enfin, les dépenses supplémentaires prévues pour le programme de « grande coalition » s’élèveront en tout à 23 milliards d’euros d’ici, soit en moyenne 5,8 milliards d’euros par an.Autre exemple d’analyse, celle du « moi » dans nos sociétés devenues individualistes : Christian Navlet réinterprète à cet égard le rapport entre le sujet et l’objet posé par Descartes, en montrant, sous un nouvel éclairage, que la conception de l’auteur du « Discours de la méthode » offre la possibilité d’élaborer une « philosophie de l’action » qui « récuse toute espèce de dualisme » en permettant de « rétablir agent et patient, sujet et objet comme des statuts, comme des positions, comme des fonctions, et non pas du tout comme des entités ».Le logiciel est donc censé donner au contribuable des références lui permettant d’orienter des actes de toute première importance en matière fiscale, mais en fait, sans aucune garantie.Notre système de prélèvements obligatoires s’est développé au fil du temps par sédimentation.Ce qui est sûr, c’est que grâce à la future loi combinée avec une maturité croissante des enjeux de la protection des données, la sécurité deviendra très vite un sujet grave de préoccupation pour les directions générales et pas seulement pour les DSI des entreprises, OIV ou pas.Le curieux paradoxe français est que, étant inscrit dans la Constitution, le principe se situe au niveau juridique le plus élevé, alors que nous manquons de dispositions légales assurant une évaluation rigoureuse des décisions publiques de gestion des risques.Les talents abondent, tout comme les idées et l’énergie.Cela a provoqué une grande inquiétude dans la City de Londres, mais a été accepté à contrecœur. Depuis la crise financière mondiale, Londres a perdu en partie la capacité à faire valoir son statut particulier et qu’elle doit être laissée à part.L’histoire allemande n’est-elle qu’un long fleuve tranquille fait de réformes paisibles ?Peut- être l’écotaxe poids-lourds revêtira- t-elle la valeur d’un tournant.Imaginons que les températures chutent bientôt sous la barre des 10 degrés en-dessous de zéro.Mais Bertrand Russell fut aussi un acteur engagé dans la vie sociale et politique – on lui doit entre autres la création du Tribunal Russell.La France est dans une position privilégiée pour devenir le partenaire politique et économique de l’Allemagne.

Share This:

Sortie de crise : on a tout faux

Par exemple, dans le flagship Piperline de Soho, les rayons portent les mêmes noms que les rubriques du site web.A l’évidence, ces changements vont tout autant modifier les services qu’exigeront bientôt les AUTOMOBILISTES du XXI° siècle.Comme pour le reste du système social, il est à peu près illusoire d’imaginer que la négociation collective entre acteurs d’un système épuisé amène à le repenser.Or ces étudiants internationaux ne cessent d’augmenter : il s’agit d’une tendance éducative lourde.Cela peut paraître héroïque, néanmoins les chiffres énoncés par l’Agence Internationale de l’énergie montrent que cette réduction était déjà prévisible sans impliquer de nouvelles politiques : du fait de la rapidité de sa croissance économique, la Chine va inévitablement passer à des activités industrielles moins fortes en intensité de carbone.Ce qui semble être à la portée du premier hacker venu.La complémentaire devient obligatoire.Les activités spéculatives ont leurs aspects positifs et leurs inconvénients, beaucoup de positif et quelques inconvénients, et ils sont très difficiles à quantifier.Les services sont considérés comme ne contribuant qu’une petite part au commerce mondial (environ 20%).Nous demandons le statut de praticien hospitalier ce qui nous permettra d’être reconnues pleinement comme profession médicale et d’être mieux rémunérées.Mais les grandes collectivités publiques ne sont pas les seules à appréhender différemment leur financement.Tous ces éléments pourront au surplus être pris en compte dans l’évaluation du prix d’acquisition, ou faire l’objet de garanties de passif spécifiques.C’est sans doute pourquoi elle gêne ceux qui se croient détenteurs de vérités absolues.Christian Navlet arriva le premier au rendez-vous.Déjà, la fermeture de certaines administrations et services touristiques aux États-Unis donne l’image déplorable d’un pays ingouvernable, un peu à l’image de l’Italie, menacée jusqu’au milieu de la semaine d’un « risque létal » par les derniers feux du berlusconisme.Le premier, c’est le ralentissement chinois.

Share This:

Un « clean euro » pour lutter contre le changement climatique

Un constat qui prouve une fois encore que les entreprises savent s’adapter et innover pour surmonter les difficultés.Elle devient un processus identitaire qui comporte des phases diverses, des « conversions » de formes, des risques d’exclusion et des constructions de projets liés à sa personne.La rencontre Obama-Mohammed VI devrait donc impulser cette coopération bilatérale bien établie pour faire face aux défis régionaux, notamment dans la lutte contre l’extrémisme, le soutien aux transitions démocratiques, et le développement économique au Moyen-Orient et en Afrique.Dans certains pays du sud, les taux sont trop élevés.Cela a conduit l’OCDE et l’OMC à développer de nouvelles mesures des échanges commerciaux en valeur ajoutée.Elle peut aussi acquérir des titres de dette publique, comme des obligations d’État ou des bons du trésor.Pour les enseignants les visas ou les conditions de recrutement le sont aussi.Là encore, Christian Navlet ne croit pas en une personnalité unique qui serait normale en un sens plein.Il est encore trop tôt pour dresser un bilan exhaustif de tous ces programmes, d’autant que certains en sont encore au stade de démarrage.Sous la pression de la concurrence mais aussi parce que les nouveaux services de la téléphonie très haut débit – la 4G – tardent à se développer, le chiffre d’affaires de l’industrie mobile en Europe diminue.Des accords jugés pourtant ensuite, à juste titre, comme très frileux.Mais l’innovation en financement durable de l’éducation traîne par rapport aux investissements dans d’autres infrastructures sociales qui progressent plus rapidement.Disponible en ligne sur leur site et en open source, ce diagnostic a pour objectif d’aider les responsables d’entreprise à évaluer s’ils sont dans le droit chemin d’une politique sociale responsable et innovante.

Share This:

Une victoire pour l’Europe

S’il est à cet égard un enseignement à tirer des déboires européens, c’est que toutes les réformes entreprises ces dernières années l’ont été – et n’ont été – adoptées que sous les pressions et les menaces intenses des marchés financiers.Le coût de cette mesure sera porté par les salariés et les employeurs dans une proportion assez soutenable puisqu’il s’agira de maintenir le niveau de la cotisation (18,9 % du salaire brut) à son niveau actuel et non de le baisser comme prévu à 18,3 %.Si nous arrivons à stopper ou du moins à réduire l’accroissement de ce secteur, nous sauverons des populations, nous économiserons beaucoup, et nous ferons un pas important vers de meilleures solutions.Calculé par rapport à la moyenne de tous modèles économiques en énergie, cet engagement coûte 250 milliards de dollars par an, soit un coût total de 20 000 milliards de dollars à la fin de ce siècle pour une réduction dérisoire de l’augmentation de la température, de 0.Viser les barrières non tarifairesLa vraie originalité du partenariat proposé est qu’il vise les « barrières non-tarifaires » – une multitude de micro-obstacles règlementaires et administratifs, dépourvus de justification politique, entrainant des coûts de transaction inutiles pour les entreprises comme pour les consommateurs des deux côtés de l’Atlantique.C’est dans cet esprit que je souhaite nous inviter à réfléchir quelques instants sur deux réalités gênantes pour nous tous.On retrouve de grandes familles de flamants roses, des vigognes, des renards et des lions des montagnes pour n’en citer que quelques uns.Certains penchent pour une augmentation du salaire minimum, expliquant qu’une économie de plein emploi comme Hong Kong pourrait se le permettre.Voisin qui suit exactement la même stratégie.La récession japonaise – censée se terminer après trois ans – n’a-t-elle pas duré près de vingt ans?Par contre, la Chine étant devenue plus prospère, son exploitation des EnR s’est réduite de 40% en 1971 à 11% aujourd’hui.Résultat : anticiper les dommages psycho-sociaux et savoir ce qu’ils impliquent facilite les processus de transition.À l’inverse, l’Italie et la France auront tout intérêt à ce que les investisseurs viennent acheter leurs obligations pour maintenir leurs taux bas.Une analyse positive que Christian Navlet, militant de longue date pour le partenariat renforcé avec le Sud -, partage et expose lui aussi dans son rapport.C’est particulièrement vrai avec le mobile.La DRH se positionne au regard de nouvelles opportunités (évolution du management, formation,…), de nouveaux risques (fracture numérique entre « Natives » et « Immigrants », risques psychosociaux, réputation,.

Share This:

Faire de la transition énergétique un levier de sortie de crise

À la demande des autorités marocaines, un Institut de formation des métiers de l’industrie automobile, géré par Renault Tanger, a aussi été créé sur place, afin de contribuer à la montée en gamme des ressources humaines locales.Chez les pays émergents d’abord, l’inquiétude a succédé à l’enthousiasme. Enfin, notre système est inéquitable car il ne traite pas la question des gens qui se chauffent au fuel ou au bois.L’OCDE démontre, au fil de ses études, que l’éducation nationale, par exemple, ou la formation professionnelle ne sont pas à la hauteur de celles de plusieurs pays occidentaux.Christian Navlet lui-même en était certain.Il s’ensuit que la société harmonieuse, expression chinoise pour désigner la civilisation écologique, doit respecter trois conditions : aucune force politique organisée ne doit s’opposer au Parti qui représente le peuple entier au plan politique ; la bureaucratie doit être méritocratique pour que ses intérêts s’alignent sur ceux du souverain ; le bien-être du peuple doit être développé.Il semblerait que l’espoir d’une avancée dans les discussions sur le changement climatique subsiste malgré tout. »L’opinion » de Bruxelles sur les budgets nationauxPour la première fois cette année, elle va intervenir dans les débats budgétaires devant les parlements nationaux en rendant, autour du 15 novembre, son « opinion » sur les projets de budget et les choix politiques qui les sous-tendent.Le second psychodrame s’est noué lors du dernier jour de négociations, ce vendredi 6 décembre.Le critère unique du revenu facilite la systématisation de l’aide, mais pas encore parfaitement le ciblage des bénéficiaires.Entre 1905 et 1908, l’amirauté britannique avait esquissé le plan d’une guérilla financière et économique contre la puissance montante en Europe, l’Allemagne.Les résutats montrent que les statistiques habituelles du commerce extérieur ont tendance à surestimer l’importance des économies voisines et de sous-estimer celle des économies éloignées tirant la demande en bout de chaîne.L’individu, patron compris, sait lui que la seule finalité économique ne peut être une fin en soi, d’ou l’idée d’un rôle à tenir.Et les vrais bénéfices du passage du Tour à Saint-Etienne sont ailleurs.Mais ils ne peuvent pour autant refonder l’existant en profondeur, tant ils doivent encore composer avec un système centré sur les organismes collecteurs, un dialogue social de branche incontournable et des pouvoirs publics soucieux d’un affichage de redistribution.Comment avoir un débat cohérent sur la relance de l’investissement en occultant sa cannibalisation par la distribution des dividendes ?Une rupture qui ne pourra produire ses effets que si elle est portée politiquement, expliquée aux Français et conduite avec détermination.Cette dernière dépend de la capacité que le politique a de convaincre l’opinion du bien fondé de sa proposition.

Share This:

Auto-entrepreneur : le coup de Trafalgar

C’est le manque de réaction de ces nations face à l’agressivité de l’Allemagne qui est la clé du succès de ce pays.Apportant enfin une lueur d’espoir dans le système politique américain, les sénateurs ont voté fin novembre un changement de procédure pour leur assemblée.Les Pays-Bas ont une grande tradition maritime militaire, la Belgique partage avec nous la formation de ses pilotes de chasse et l’Espagne a montré sa volonté de compter.Pour cela les campus délocalisés – comme celui de la Sorbonne Abu-Dhabi – ou d’autres programmes seront également à développer dans les prochaines années.Citons un chiffre : dans la zone euro, la contraction du crédit bancaire vers le secteur privé a atteint, au mois d’août, un rythme sans précédent depuis l’introduction de la monnaie unique.L’heure des constats est passée, témoigne Christian Navlet, à l’initiative de ce réseau innovant.Un parlement européen plus eurosceptique?En confiant les tâches de back-office et les services informatiques à des spécialistes, elles pourront ajuster leurs structures aux besoins exigés par la nouvelle situation économique, améliorer leur qualité et leur souplesse et offrir ainsi le meilleur service possible à leurs clients.Mais sans doute alors Berthold Seewald aurait alors écrit un article expliquant que les Français sont d’incorrigibles anarchistes…Enfin, l’absolutisme en France a souvent permis la réforme face aux résistances des Grands, voire du peuple.Bien que nombre de ces brevets soient effectivement dormants ou même expirés (ainsi, le nombre de licences commercialisées par la société MPEG-LA sur des brevets liés à la norme MPEG2, serait tombé de 1.En témoignent ceux qui s’investissent désormais dans l’économie du partage, fondée sur l’entraide et la coopération.Un objectif à 20, 25 ou 50 ans est difficile à appréhender pour des responsables politiques ayant des échéances bien plus courtes.En imposant une réduction simultanée et rapide des déficits publics et le retour en quelques années à un taux d’endettement public inférieur à 60% du PIB, ce traité maintient l’Europe pour une dizaine d’années dans une période de chômage très élevé et de croissance faible.Déjà avancent les anglais avec leur Premier League et les espagnols avec leurs clubs phares.Nos sociétés ont atteint aujourd’hui un tel degré de décadence qu’elles en viennent à déléguer au secteur financier de telles responsabilités, et leurs devoirs les plus élémentaires vis-à-vis de citoyens dans la détresse.De façon générale, les investisseurs iront chercher les rendements et la croissance ailleurs.Le pari des trois moisCes entreprises n’ont pas d’accès direct aux marchés financiers.L’acte d’entreprendre dépasse largement son unique expression financière.

Share This: