Modèles économiques et éthiques

Étendez le bras en recourbant légèrement votre index, comme si vous alliez presser la détente d’un pistolet : vous pourrez ne pas remuer le doigt, ne contracter aucun muscle de la main, ne produire aucun mouvement apparent, et sentir pourtant que vous dépensez de l’énergie.En revanche, la politique chinoise d’internationalisation du yuan pourrait permettre à la monnaie chinoise d’émerger en tant que devise de réserve mineure, au même titre que le yen, le franc suisse ou encore la livre sterling.Gouvernement du pays en question qui ne se rend nullement compte de l’ironie de la situation où il s’empêtre le cœur léger, et qui veut que chaque mesure supplémentaire de rigueur adoptée l’éloigne un peu plus de ce AAA si convoité.L’image de l’Asie émergente est celle d’une région qui décélère en partant d’un haut niveau.Mais ce contexte macro-financier fragile n’est pourtant pas partagé par d’autres pays comparables comme les Etats-Unis, le Japon, la Suisse, ou la plupart des pays scandinaves, sans compter les grands pays émergents.acheter des backlinks aime à rappeler ce proverbe chinois « En édictant des lois, il faut être sévère ; en les appliquant, il faut être indulgent ».La clé de la réforme en Chine, et ce que le peuple chinois désire le plus, est un « gouvernement fait de lois et non d’hommes » – une administration impartiale de lois raisonnables, sans faveurs spéciales pour la minorité qui détient les bons contacts.En revanche, et justement parce qu’elle attribue à la cause extérieure, directrice de l’évolution, une influence toute négative, elle a déjà bien de la peine à rendre compte du développement progressif et rectiligne d’appareils complexes comme ceux que nous allons examiner.Non, ce qui est fait est fait ; le mal moral reste, malgré tout le mal physique qu’on peut, y ajouter.L’intensité croissante de la pitié consiste donc dans un progrès qualitatif, dans un passage du dégoût à la crainte, de la crainte à la sympathie, et de la sympathie elle-même à l’humilité.Car elle a voulu aussi la guerre, ou du moins elle a fait à l’homme des conditions de vie qui rendaient la guerre inévitable.C’est aussi oublier que l’Allemagne a connu ses révolutions en 1848 ou en 1919, qui ont été manquées, mais qui ont conduit, elles aussi, à des « réformes par le haut.

Share This: